Home » Entreprises » Central Park à Paris, une ville sans voiture, what else ?

Central Park à Paris, une ville sans voiture, what else ?

Toutes les idées en matière de protection de l’environnement sont bonnes à prendre. En matière d’écologie c’est sans doute à Paris que l’on voit le plus de projets à ce sujet. Tous les candidats ont un projet écologiste, tout du moins dans ce que l’on sait médiatiquement. Reste à savoir si les parisiens vont adhérer à l’un d’entre eux et lequel ?

Nous ne faisons pas de politique sur ce site, nous ne sommes pas des militants de quelconque candidats à la mairie de Paris. Mais il est vrai que voir autant d’enthousiasme de la parts des différents candidats pour faire de la capitale une ville plus verte, c’est toujours sympa.

Les projets pour l’environnement sont nécessaires

On ne peut plus continuer à se voiler la face, les parisiens ne vivent pas dans une ville saine en matière d’écologie. Pollution, trafic routier, manque d’espaces verts, il faut agir et vite. Certains se préoccupent de la circulation et pensent que moins de voitures pourrait améliorer la qualité de l’air, c’est vrai. Cela est une idée difficile à appliquer, car dire à des usagers de ne plus prendre leur auto ou d’en changer par une plus propre revient à les obliger à changer leur mode de vie. Imposer on le sait n’est jamais populaire, il faut que la prise de conscience soit volontaire. Certains n’ont pas attendu de changer de mode de transport, ils roulent en scooter électrique à Paris parce qu’ils ont trouvé cela avantageux. Il faut donc que l’initiative vienne de nous même pour ne pas que cela soit une contrainte. Pour les véhicules propres, on le sait, ce qui va motiver c’est les économies d’énergie. Un scooter, comme une voiture électrique ou fonctionnant au bio-ethanol c’est l’assurance de faire de réelles économies. Quand le parisien comprend qu’il va moins payer, il adhère, mais encore une fois, on ne change pas les mentalité du jour au lendemain.

Paris moins pollué ou Paris avec des masques ?

Donc maintenant, si l’on doit changer des choses à Paris, que l’on veut créer une capitale verte, il va falloir investir, mais les pays scandinaves l’ont fait il y a plus de 20 ans et on sait que c’est bénéfique. Un projet de délocalisation de la gare de l’est à Paris ou un Paris sans voiture n’est pas plus bête l’un que l’autre, il faut juste voir ce que cela peut apporter. Si nos enfants ont un Central Park à la parisienne, que les touristes s’y promènent et trouvent cela fantastique, alors c’est gagné. Pareil pour les voitures qui polluent, qui souhaitent voir la pollution continuer à se développer, à entrainer des cancers, des problèmes respiratoires ? Personne, alors laissons venir, acceptons les changements majeurs, ce sont eux qui nous aideront à mieux vivre dans le futur. Prendre un scooter électrique pour faire 5 kilomètres ce n’est pas contraignant, mais c’est clair que ça peut faire grand bien à l’air que l’on respire à Paris.

Ce que pensent les parisiens sur tout cela se verra sans doute dans les urnes, maintenant espérons juste que de profonds changements s’opéreront, car si l’on ne fait rien, la pollution fera de la plus belle ville du monde, un lieu que les touristes finiront par fuir.